You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information. Switch to the US site. 

iStock-547513542-RGB_2135x600.jpg

Avancer avec dignité

Minimiser les moments de tension grâce à une prise en charge centrée sur la personne

La prise en charge de la démence est une tâche complexe et délicate, pleine de nuances et de défis. Il faut bien reconnaître qu’elle ne peut malheureusement être motivée par la recherche d’une guérison. Le concept trouve son origine dans l’idée fondamentale que, derrière chaque défi se cache un individu unique, insatisfait au niveau émotionnel ou physique et qui a besoin de compréhension et d’assistance.

Les troubles psycho-comportementaux font partie des conséquences les plus pénibles et les plus difficiles à gérer de la pathologie. Ces troubles psycho-comportementaux incluent généralement l’apathie, la dépression, l’irritabilité, l’agitation ou encore l’anxiété. Les pressions qui pèsent sur l’environnement de soins et les professionnels de santé pour limiter la fréquence et l’intensité de ces épisodes, et les moments de tension qu’ils provoquent, peuvent être fortes. Nous sommes convaincus que la seule façon de préserver la qualité de vie des sujets atteints de démence, d’améliorer leur prise en charge et d’atténuer les troubles psycho-comportementaux qu’ils peuvent manifester est d’adopter une approche centrée sur la personne.¹

 

 

 

Favoriser une prise en charge centrée sur la personne

Créer les conditions qui vous permettent de vous concentrer sur une approche des soins centrée sur la personne est indispensable pour améliorer la qualité de vie d’un sujet atteint de démence. Les principes d’une prise en charge centrée sur la personne réaffirment la richesse humaine que les sujets atteints de démence ont à offrir. Il s’agit d’une approche qui reconnaît l’individualité du résident, sa personnalité et la façon dont ses expériences de vie influencent la manière dont il réagit à sa pathologie. Cette approche met par ailleurs en évidence l’importance des relations et des interactions avec autrui. La prise en charge centrée sur la personne est mondialement reconnue comme un modèle de bonnes pratiques à adopter pour les sujets atteints de démence² et est préconisée dans les recommandations internationales³.

 

Références

1. Sloane PD, Hoeffer B, Mitchell CM et al. Effect of person-centered showering and the towel bath on bathing-associated aggression, agitation, and discomfort in nursing home residents with dementia: a randomized, controlled trial. J Am Geriatr Soc. 2004 Nov;52(11):1795-804.

2. Sam Fazio, Douglas Pace, Janice Flinner, Beth Kallmyer. The Fundamentals of Person-Centered Care for Individuals With Dementia. The Gerontologist. Volume 58, Issue suppl_1, February, 2018: S10–S19,

3. Sam Fazio, Douglas Pace, Katie Maslow, Sheryl Zimmerman, Beth Kallmyer. Alzheimer’s Association Dementia Care Practice Recommendations. The Gerontologist. Volume 58, Issue suppl_1, February, 2018: S1–S9

L’approche Arjo....

Téléchargez la brochure sur les solutions pour les personnes atteintes de démence