You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information. Switch to the US site. 

Positionnement en décubitus ventral

Votre partenaire pour un positionnement en décubitus ventral sûr et facile

Nos solutions de positionnement en décubitus ventral permettent de réduire le risque de blessures associées au positionnement en décubitus ventral, le nombre de soignants nécessaires et les efforts physiques requis pour une manœuvre sûre et contrôlée à chaque fois. Découvrez comment.

Téléchargez la brochure sur les preuves cliniques

Covid-19

Le décubitus ventral est une base de traitement pour les patients souffrant de SDRA lié à la COVID-19. Mais les USI étant sous pression, il peut être difficile de repositionner les patients en toute sécurité.

Patients à risque

La rotation d’un patient en USI peut être une opération complexe. Les patients sont souvent fortement sédatés, paralysés médicalement, ventilés et reliés à plusieurs équipements.

Les patients passent souvent jusqu’à 16 heures par jour en décubitus ventral¹ et ces sessions sont associées à un risque accru d’escarres.²

Risque de blessure pour le soignant

La manipulation manuelle des patients sans équipement d’assistance est un facteur de risque de blessures musculosquelettiques important chez le personnel infirmier et le personnel de santé.³

Le repositionnement de patients dépendants dans leur lit est le principal facteur de risque de blessures musculosquelettiques chez le personnel soignant.⁴

Un positionnement en décubitus ventral plus sûr et facilité

Grâce à notre expertise mondiale de plusieurs dizaines d’années dans la manipulation des patients, la prévention des escarres et les soins des patients gravement malades, notre vaste gamme de solutions et services cliniques permet de réduire certaines des difficultés associées au positionnement en décubitus ventral.

En savoir plus

Références

  1. Papazian, L., Aubron, C., Brochard, L., Chiche, J., Combes, A., Dreyfuss, D., Forel, J., Guérin, C., Jaber, S., Mekontso-Dessap, A., Mercat, A., Richard, J., Roux, D., Vieillard-Baron, A. and Faure, H., 2019. Formal guidelines: management of acute respiratory distress syndrome. Annals of Intensive Care, 9(1).
  2. Bamford, P., et al, 2019. Guidance For: Prone Positioning in Adult Critical Care. Intensive Care Society and Faculty of Intensive Care Medicine.
  3. Richardson et al., 2019. Perspectives on Preventing Musculoskeletal Injuries in Nurses: A Qualitative Study. Nursing Open.
  4. Wiggermann, N., Zhou, J. and McGann, N., 2020. Effect of Repositioning Aids and Patient Weight on Biomechanical Stresses When Repositioning Patients in Bed. Human Factors: The Journal of the Human Factors and Ergonomics Society.
  5. Guerin C, et al, 2013. Prone positioning in severe acute respiratory distress syndrome. N Engl J Med.
  6. Girard R, Baboi L, et al., 2014. The impact of patient positioning on pressure ulcers in patients with severe ARDS: results from a multicentre randomised controlled trial on prone positioning. Intensive Care Med.