You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information. Switch to the US site. 

Formation

La compression pneumatique intermittente (CPI) est une méthode sûre et efficace de prévention de la thrombo-embolie veineuse (TEV).

La CPI peut être utilisée seule ou associée à d'autres méthodes prophylactiques. Par ailleurs, elle constitue la solution idéale pour 19 % des patients hospitalisés qui présentent un risque élevé d'hémorragie et pour lesquels un traitement anticoagulant peut être contre-indiqué (1).

La CPI est délivrée par des attelles qui couvrent le pied ou qui arrivent à hauteur de mollet ou de cuisse. Une pompe pneumatique gonfle régulièrement ces attelles circonférentielles, dont l'usage est dédié à un seul patient. Une légère pression intermittente est alors exercée sur le membre.

Contrairement aux traitements médicamenteux, la compression pneumatique intermittente (CPI) atténue deux des facteurs de risque associés à la formation d'une thrombo-embolie veineuse (TEV) : la stase veineuse et l'hypercoagulabilité.

 La CPI ne permet pas uniquement d'améliorer la circulation sanguine dans le membre, mais provoque également un effet antithrombotique et fibrinolytique important (2). Ces réponses physiques et biochimiques sont similaires à celles observées pendant la compression des vaisseaux des muscles du mollet et du plexus plantaire (pied) pendant des activités physiques comme la marche. Cette méthode est particulièrement utile pour traiter les patients pour lesquels une mobilisation précoce n'est pas envisageable.

Le mode d'action et les éléments de preuve sont présentés en détail dans le document Arjo relatif aux données cliniques de la thrombose veineuse profonde (TVP).

Références

1 Cohen AT, Tapson VF, Bergman J-F et al. Venous thromboembolism and prophylaxis in the acute hospital setting (ENDORSE study): a multinational cross-sectional study. Lancet. 2008; 371: 387-394.

2 Chen A, Frangos S, Kilaru S et al. Intermittent pneumatic compression devices – physiological mechanisms of action. European Journal of Vascular and Endovascular Surgery. 2001; 21: 383-392.