You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information. Switch to the US site. 

Données cliniques et économiques

Il convient de tenir compte de certains éléments importants en matière de soins d'hygiène, comme la charge statique, le temps consacré par patient/résident mais aussi la dignité, le bien-être et la sécurité de ce dernier.

Charge statique et gain de temps : des facteurs importants pour prodiguer les soins d'hygiène

Bien qu'une forte corrélation soit établie entre les charges lourdes et le processus de manutention, les études indiquent que la charge statique ne doit pas être sous-estimée. Les résultats suggèrent qu'il est possible de réduire l'exposition à une charge statique en associant l'emploi d'un équipement adapté à la formation du personnel soignant (Knibbe, 2012). L'évaluation d'un programme de diminution de la charge statique a montré une réduction de 54 % à 25 % des heures de travail passées dans une position, créant ainsi une surcharge statique (Brinkhoff, 2003).

Une étude a comparé le chariot de douche Carevo et un chariot de douche à hauteur réglable classique. Elle a conclu que le chariot Carevo permettait de réduire la charge statique de 13,4 %, par rapport aux chariots de douche classiques (Knibbe, 2012).

Une étude relative à la charge posturale et à l'efficacité du bain et de la douche pour les résidents/patients met en évidence une hausse de 19 % du temps passé dans une position sûre en cas d'utilisation d'un chariot de douche par rapport à la toilette dans un lit à hauteur réglable (Knibbe, 1996).

Chutes des résidents/patients dans la salle de bains La réduction des chutes constitue une autre priorité dans la manutention sécurisée des patients/résidents. Plusieurs études ont montré que l'environnement et le sol mouillé de la salle de bains étaient des facteurs de risque clés dans la chute des patients (Vu, 2005; Cameron, 2010). Selon les données du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), quelque 235 000 adultes se rendent chaque année aux urgences à la suite de blessures causées dans la salle de bains. Plus de 30 % de ces blessures surviennent pendant le bain ou la douche, ou au moment de sortir de la baignoire ou de la cabine de douche (CDC, 2011).

Consultez les autres références dans la section Bibliographie.